TCM

Théâtre de la Comédie

Marseille

Christian BenedettiJe rejoins le Comité de Défense de Jean-Pascal Mouthier et du Théâtre de la Comédie de Marseille menacé de fermeture. Et je vous invite à faire de même en signant la pétition.
C’est d’abord une question de principe : un théâtre qui ferme, c’est une prison qui ouvre. Trop de théâtres, de cinémas, de librairies, d’éditeurs... baissent le rideau, par abandon de l’état, par la pression de grands groupes ou victimes de la spéculation et de l’avidité. Ou les trois à la fois.


Ce théâtre, qui accueille les créations de Valetti, d’Ascaride , les chants occitans de Manu Théron, des troupes en création ou les associations du quartier, on ne peut pas le laisser disparaitre.
Sa création, c’est aussi une aventure humaine que raconte son directeur Jean-Pascal Mouthier : « J’avais 32 ans en 1999 quand je me suis installé là. A l’époque, c’était une semi-ruine. Il avait fonctionné jusqu’en 1978 comme cinéma de quartier et salle de patronage, mais depuis, il ne servait plus. Je me suis engagé à le remettre en état sans financement du propriétaire, contre douze ans de gratuité de loyers. Tout le monde m’a pris pour un fou... Les fauteuils, je les ai récupérés au théâtre Odéon sur la Canebière... Le rideau vient de la Foire de Marseille, où on allait le jeter. Pour désamianter le plafond, je me suis fait prêter une nacelle par un ami. Mais je ne l’avais que le week-end : je devais travailler du vendredi 18 heures au lundi 7 heures du matin ». Elle me rappelle un peu la mienne au Théâtre-Studio d’Alfortville et de tous ceux et celles qui se sont lancés dans des aventures comparables. Et aujourd’hui, on lui demande un loyer hors de prix. On lui fait payer la plus-value qu’il a lui-même créée. Objectif : l'expulsion.


Il est en bute au propriétaire : l’archevêché de Marseille, particulièrement depuis l’arrivée à la tête de l’économat diocésain d’Alain de Bovis, ancien directeur financier du secteur immobilier de BNP Paribas. Un seul projet anime Alain de Bovis : transformer le théâtre en espèces trébuchantes et l’on se doute que ce ne sera pas pour le denier du culte.
Il est victime de l’abandon du sénateur LR Bruno Gilles et de la Mairie de Marseille, de l’absence de l’Etat..

 

 

Christian Benedetti, metteur en scène, candidat sur la liste France Insoumise au Européennes de 2019

Partenaires

logo Jazz radio           logo victoria          Logo AM Formatiojn          Escapade          Logo La nuit Magazine          logo omis          logo cristal          OBIZ       logo de la marseillaise 43  

Annuaire web      logo1Annuaire Best-Fr - Arts et culture - Arts du spectacle      Youacts Logo officiel

Annuaire web annuaire de site Annuaire 1two